Les inconvénients de la véranda

Les inconvénients de la véranda

La véranda est aujourd’hui une pièce très prisée dans l’industrie de l’habitat moderne. Il s’agit d’un espace clos et couvert attenant d’une maison d’habitation et dont les parois verticales et souvent la toiture  sont vitrés en partie ou intégralement. La véranda permet d’aménager un espace semi intérieur et semi intérieur utilisable pendant une longue période de l’année :

Protégée des vents,la véranda vous donne l’impression d’être à l’extérieur.

Largement vitrée, la véranda permet de capter les rayons solaires.la présence d’un élément lourd entre la véranda et le corps principal de la maison permet de distribuer la chaleur la nuit et contribue à chauffer l’air. La construction d’une véranda peut être utilisée donc dans une stratégie de conception environnementale d’une maison bioclimatique.

Caractéristique des pays chauds, la construction d’une véranda ouverte y est assez courante. Il s’agit d’un espace extérieur qui est couvert et bénéficie de murs, grillages ou rideaux qui délimitent l’espace et permettent de créer un micro climat agréable. L’espace peut être ensuite brumisé ou ventilé avec comme avantages la création d’un espace extérieur utilisable pendant une plus longue période de la journée et la diminution de la température de l’air devant la maison et ainsi permettre de garder la maison fraîche.

Ces avantages de la véranda ne sont cependant pas de taille à cacher plusieurs inconvénients qui lui sont propres.

La délicatesse des normes d’installation de la véranda en termes d’isolation et d’emplacement :

  • Le recours à un professionnel pour la pose de votre véranda est recommandé sinon indispensable pour garantir à cette  pièce une efficacité optimale en termes d’isolation thermique et phonique car il s’agit d’une construction assez délicate que la moindre erreur de construction pourrait affecter sérieusement.
  • L’intégration de la véranda au bâti exige une excellente étanchéité entre l’ossature périphérique de la véranda et les murs et la toiture existants.
  • Le mauvais choix de votre pose peut entraîner des conséquences énormément  néfastes comme une chaleur étouffante ou un froid intense selon le temps extérieur. Il s’agit là d’énormes contraintes en matière de choix des matériaux de construction (bois, pvc, aluminium, acier etc.) ainsi que le recours à des choix de réalisation assez onéreux.
  • Le principal inconvénient est la chaleur intensive qui résulte d’un mauvais  système d’isolation ou de la pose d’une toiture inadéquate ou mal posée.

La véranda, une pièce à pose lente et contraignante :

Vous devez rencontrer votre menuisier, le commercial d’une société ou directement un constructeur avec lequel il s’agira de convenir du style, du matériau et de la taille et surtout en raison de l’usage dont votre véranda sera l’objet. Une fois le devis accepté, le constructeur enverra un métreur. La véranda s’installe sur une dalle. Sauf dans les cas où la véranda vient fermer une terrasse, vous devez faire construire par une entreprise de maçonnerie une dalle d’assise qui doit être sèche avant la pose. Il est faut également prévoir la modification ou la construction de murets, autant de choses dont le calendrier des travaux doit tenir compte.