La véranda en fer

La véranda en fer

La véranda est un prolongement de la maison indispensable de nos jours pour créer un cadre convivial, accueillant et détendu. Une véranda est une pièce à vivre, souvent plus éclairée qu’une salle fabriquée dans les matériaux habituels. C’est une extension du bâtiment préexistant, une galerie légère ou un porche, couvert (toit plein, semi vitré ou vitré) et à jour ; établie sur la façade de la maison. La véranda est souvent en bois ou en aluminium, parfois en PVC, en fer forgé ou en acier. Le fer et l’acier sont les derniers utilisés, et restent marginaux dans leur ensemble mais qui offrent une esthétique souvent remarquable.

La véranda en fer : solidité et esthétique

La véranda en fer forgé ou en acier est par excellence la véranda haut de gamme. Les principaux arguments de la véranda en fer sont :

  • Sa résistance : l’acier est à même de supporter des contraintes mécaniques et le poids des grandes vérandas il peut également convenir aux petits modèles de vérandas. Ce qui en fait l’un des matériaux les plus adaptés à tous les types de vérandas et à tous les goûts et le plus rentable en termes de durabilité.
  • Son esthétique: le fer forgé et l’acier ne se démodent pas. Ce sont des matériaux prestigieux qui s’adaptent tout à fait aux habitations traditionnelles. De plus ils s’adaptent parfaitement à tous les types, formes et styles de vérandas.

Les vérandas en fer et en acier : principaux revers et inconvénients

Les avantages de la véranda en fer forgé ou en acier malgré leur pertinence ne cachent pas certaines de leurs insuffisances. Il convient donc de connaître les inconvénients d’une véranda en acier ou en fer forgé. En effet, l’acier est :

  • Exposé à la corrosion : l’acier et le fer étant des matériaux qui s’oxydent, un traitement contre la rouille doit être appliqué. En prévention, il est recommandé de faire pratiquer un sablage de l’acier ainsi qu’une métallisation à chaud du zinc. Par la suite, il faudra traiter le fer forgé ou  l’acier à la peinture polyester.
  • Très onéreux : pour une structure de véranda, le fer forgé et l’acier sont les matériaux les plus coûteux; le prix de votre véranda peut donc avec l’usage de ces matériaux aller jusqu’à 40 000 euros.
  • Un mauvais isolant thermique: le fer forgé et l’acier sont les matériaux les moins recommandés en termes d’isolation car ils font varier la température de la véranda en fonction du temps ou de la saison. Ce sont des matériaux conducteurs ; en temps de froid, la structure en acier ou en matière ferreuse rafraîchit la véranda autant qu’elle la réchauffe si la température extérieure est élevée.

Les vérandas en fer forgé ou en acier allient l’élégance d’un matériau noble et la solidité ainsi qu’une grande souplesse. Leurs contraintes sont cependant aussi importantes que les atouts qu’elles offrent. Elles nécessitent notamment un entretien régulier et contraignant à base de peinture car étant des matériaux oxydables.